Atelier 90

Le harcèlement psychologique sous enquête

  • jeudi 16 décembre
    AT90 Gr2 HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE
    ATELIER90 Activité virtuelle synchrone de 90 minutes


    Prix non-membre : 25,00 $
    Prix membre : 25,00 $
ATELIER90 * Le meilleur des deux mondes
30 minutes de formation * 60 minutes de questions-réponses et d'échanges
Lien pour vous inscrire
 
La politique de prévention et de traitement des plaintes en matière de harcèlement psychologique est un outil peu maîtrisé et engendre des maux de tête importants pour les CA et les directions des CPE, surtout lorsque vous êtes la personne visée par une telle enquête.
 
Cet atelier propose un survol des notions du harcèlement, le déroulement d'une enquête ainsi que les étapes à prévoir en cas de dépôt d'une plainte par une employée du CPE. 

ATELIER90 * Le meilleur des deux mondes
30 minutes de formation * 60 minutes de questions-réponses et d'échanges
Lien pour vous inscrire

DATE
Groupe 1 - Lundi 8 novembre 2021 de 13h30 à 15h
Groupe 2 - Jeudi 16 décembre 2021 de 13h à 14h30

COÛTS
25$ + taxes
Cette activité est offerte uniquement aux membres de l'ACCPE

CLIENTÈLE
Directrice générale et directrice adjointe de CPE, CPE/BC ou BC, membre de l'ACCPE

Marie-Claude BARRETTE

Formatrice - Marie-Claude BARRETTE

Diplômée en droit de l’UdeM, Marie-Claude BARRETTE a fait des études supérieures et acquis de l’expérience professionnelle dans le domaine des communications et des lettres, avant de diriger sa pratique vers le droit. Admise au Barreau du Québec en 2017, Me Barrette concentre sa pratique principalement dans le domaine du droit du travail et de l’emploi, un domaine qu’elle affectionne particulièrement pour son côté humain. De plus, elle a complété une session intensive à la prestigieuse University of Berkeley en Californie pour obtenir un certificat en anglais langue seconde.

Au cours des 5 dernières années, elle a collaboré aux dossiers d’un arbitre en droit du travail et l’a assisté dans plus de 300 audiences de médiation. Elle a effectué les recherches juridiques, doctrinales et jurisprudentielles pour arriver à rédiger les faits et la preuve des sentences arbitrales.

Depuis l'automne 2020, elle est l' "avocate en résidence" de l'ACCPE pour qui elle développe, entre autres, les outils d’un service juridique spécialisé renouvelé, à la hauteur des exigences de notre réseau de professionnelles.